Travailler à l’aéroport de Nice : quel vocabulaire connaître ?

Vous arrivez à l’aéroport de Nice pour y travailler. En raison du caractère touristique de ce lieu, vous devrez forcément vous munir d’un vocabulaire adéquat. L’anglais étant une langue répandue à l’international, vous ne pourrez faire l’impasse là-dessus. Il sera donc judicieux de connaître le français qui est la langue de Nice, mais également l’anglais. Selon la fonction que vous exercez, le vocabulaire peut être spécifique. Voici un détail des mots que vous pourrez utiliser en contexte aéroportuaire.

Les professionnels exerçant à l’aéroport

En plus de votre fonction, il en existe beaucoup d’autres au sein d’un aéroport. Il sera donc essentiel de savoir les différencier et déterminer ainsi plus facilement leurs rôles à vos côtés. Vous pourrez en effet avoir besoin de faire appel à leurs services. Ils seront alors vos collaborateurs. Ils peuvent aussi être vos supérieurs, ou au contraire suivre vos directives si les conditions le demandent.

À l’arrivée, le passager fait souvent la rencontre d’un agent de sureté (security agent). Ce professionnel connaît bien les différents lieux de l’aéroport, et saura donc une référence pour mieux guider le passager dans l’urgence. Un autre métier très connu de l’aéronautique est celui d’hôtesse de l’air (cabin crew/stewardess/air hostess/flight attendant). Impossible par ailleurs de ne pas évoquer le pilote de ligne (airline pilot) qui aura pour mission et pour responsabilité de conduire l’ensemble des passagers du départ à l’arrivée. Le chef d’escale (station manager) est quant à lui au cœur du traitement des vols. Il va gérer l’ensemble de l’équipe opérationnelle aéroportuaire.

Les lieux de l’aéroport

Lorsque vous travaillez dans un aéroport, il est évident de pouvoir vous y retrouver. Non seulement cela vous permettra d’atteindre les services plus rapidement en cas de nécessité. Mais en plus, vous pourrez plus facilement guider les passagers qui sont pour la plupart totalement étrangers au lieu.

Dans un premier temps, tout passager voudra connaître où se situe le comptoir d’enregistrement (check-in-desk). C’est une étape indispensable s’il veut s’assurer de voyager. Le départ est l’étape suivante (departure). Il serait en effet dommage de ne pas savoir où il se trouve. Il en est de même pour la porte de départ (departure gate). Plus communément, on parlera aussi du hall d’embarquement (boarding hall). En termes de sécurité, l’ensemble des passagers sera amené à passer l’étape de contrôle. La douane (customs) est alors un mot à connaître pour mieux leur indiquer le lieu dédié. Enfin, en cas de problème, il sera indispensable de savoir indiquer la sortie de secours à toute personne se trouvant à l’intérieur de l’aéroport (emergency exit).

Les étapes d’enregistrement

Avant d’embarquer, les passagers sont amenés à s’enregistrer (check-in). Il va de soi, encore une fois, que vous connaissiez le vocabulaire à utiliser dans ce genre de situation si vous rencontrez un passager en demande d’informations. Même si cela ne fait pas partie de votre fonction principale, ce type d’information peut être très utile en cas d’urgence. Au moment de s’enregistrer, le passager peut avoir besoin de mettre ses bagages en soute (checked luggage). Le poids est alors vérifié pour éviter tout risque de surcharge (over load). Il faudra alors les disposer sur un tapis roulant (conveyor Belt). Vous êtes autorisé à transporter des bagages de taille conséquente (luggage) ou des bagages à main (hand luggage). Un ensemble de documents vous sera demandé : carte d’identité (ID Card), carte d’embarquement (boarding pass), passeport (passport). Il ne vous restera plus qu’à embarquer dans votre compagnie aérienne (airline).

L’installation à bord

L’étape ultime et tant attendue de tout passager est certainement celle-ci : l’installation à bord. En fonction du métier que vous exercez, vous devrez connaître le vocabulaire correspondant. Même si le passager détient les informations essentielles lui permettant de se repérer dans l’avion, il aura parfois besoin d’un guide pendant le vol. Lorsque vous serez à bord (On board), un ensemble de dispositions seront communiquées. Il y aura notamment des renseignements sur les repas qui seront servis durant le vol (meal). Des consignes de sécurité seront énoncées avant le décollage (take-off). La destination sera confirmée avant l’arrivée (arrival). On informera lorsque le moment de l’atterrissage sera venu (landing).

Voici un vocabulaire étendu que vous serez en mesure d’utiliser si vous êtes amené à travailler dans un aéroport de Nice.