Compte formation : comment éviter les fraudes ?

Depuis deux ans et l’existence de l’application Mon Compte Formation, environ 10 000 comptes ont été potentiellement concernés par une fraude. Qui n’a jamais reçu un SMS, un courriel ou un appel téléphonique d’une personne disant appartenir au service de la plateforme proposant une formation alléchante qui bien entendu n’existe pas ? L’idée étant soit de récupérer vos identifiants et de détourner l’argent soit de vous vendre une formation en échange de biens ou d’argent. Avec près de 60 milliards d’euros financés par les employeurs et Pôle Emploi, le pactole est très convoité. Il faut donc redoubler de vigilance et repérer les détails qui trahissent les arnaqueurs.

 

Le Compte personnel de Formation ou CPF, qu’est-ce que c’est ?

Remplaçant du droit individuel à la formation, le CPF en vigueur depuis 2015 permet à tous les salariés tout au long de leur vie active, et ce y compris en période de chômage, de suivre une formation qualifiante ou de valider un socle de compétences avec l’accompagnement pour la validation des acquis de l’expérience VAE. Il est également possible d’utiliser le CPF pour financer le permis B, C ou D dans la mesure où l’obtention de ce dernier contribue à la réalisation d’un projet professionnel.

Comment fonctionne l’escroquerie ?

D’après la Caisse des Dépôts qui chapeaute le Compte Personnel de Formation, la fraude représente près de 10 millions d’euros, mais seules 39 plaintes ont été déposées.

Une fois le premier contact établi par SMS, courriels, pubs Facebook ou TikTok, les escrocs pratiquent la technique de l’hameçonnage.

De manière générale, il se fait passer par un organisme de l’état et vous communique des informations erronées (échéance de votre CPF, crédit de nouveaux droits, etc.). Il peut aussi essayer de vous vendre avec insistance une formation avec en retour des équipements offerts comme des tablettes ou voire de l’argent.

Dans certains cas, l’escroc peut en arriver à vous demander votre numéro de sécurité sociale pour accéder à votre compte. Heureusement, depuis janvier 2021, l’accès au Compte Formation se fait via vos identifiants France Connect comme vos identifiants ameli.fr, Impôts.gouv.fr, qui sont des identifiants que la plupart des personnes ne donne pas par téléphone car beaucoup plus confidentiels.

Si malheureusement vos identifiants sont récupérés par l’escrocs, il suffit qu’il vous inscrive à une formation factice pour vider votre compte. Dans certains cas, le fraudeur possède déjà tous les éléments, nom, prénom, numéro de sécurité sociale et il est trop tard quand vous découvrez avoir été inscrit à une formation sans votre accord.

Enfin, il faut savoir que les offres de type parrainages ou celles conditionnées à l’utilisation de votre Compte personnel de Formation pour obtenir un emploi font partie des pratiques frauduleuses.

Comment éviter de tomber dans le piège ?

En novembre 2021, la Ministre du Travail Elisabeth Borne a précisé l’interdiction prochaine du démarchage téléphonique concernant le CPF. Si les organismes ont jusqu’alors l’autorisation de recruter ou d’informer par téléphone, cela doit être fait sans pression ni agressivité. Dans tous les cas, quand vous entendez le mot CPF, le mieux est de raccrocher, car par ailleurs ni la Caisse des Dépôts ni Pôle Emploi ne vous proposeront de souscrire à une offre.

Si la demande est faite par courriel ou SMS, il faut éviter de suivre le lien et de communiquer ses identifiants qui sont le numéro de sécurité sociale, le mot de passe ou les coordonnées bancaires. Pour utiliser le CPF, il est préférable de se rendre directement sur le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr et de sélectionner un des 15 000 organismes, tous éligibles au CPF. Nous vous conseillons de trouver le site internet de l’organisme choisi et de le contacter pour avoir plus d’information et s’assurer de son existence ! Des évaluations d’anciens stagiaires sont également vérifiables assez facilement via les moteurs de recherche internet.

Dans tous les cas, optez pour un délai de réflexion. Si l’escroc vous répond que vous devez saisir l’offre immédiatement, il y a de fortes chances pour qu’il s’agisse d’une arnaque. Depuis juin 2021, un délai de 11 jours ouvrés est nécessaire pour démarrer une formation, vous avez donc le temps de vous rétracter en cas d’arnaque.

Que faire dans le cas où vous pensez avoir été victime d’une arnaque ?

La première formalité est de procéder au signalement de la fraude en remplissant le formulaire disponible ICI dans l’application à retourner par mail. Il est nécessaire de conserver les preuves de l’escroquerie en gardant précieusement le nom de la formation et celui de l’organisme, l’adresse, le numéro de téléphone. La plateforme Info Escroqueries du ministère de l’Intérieur au 0 805 805 817 ouverte de 9 h à 18 h 30 du lundi au vendredi est disponible pour satisfaire vos questions. Vous pouvez aussi signaler l’arnaque sur le site du gouvernement Signal conso.

Bien entendu, vous devez impérativement changer le mot de passe donnant accès à votre CPF. Enfin si l’arnaque est avérée, c’est-à-dire que vous êtes allés au bout de la démarche et que votre CPF a été vidé, dans ce cas, il ne faut pas hésiter à déposer une plainte auprès du commissariat de Police ou de la Gendarmerie.

Chez Explora Langues toutes nos formations en anglais, russe et italien sont éligibles au CPF. Nos conseillers répondent à vos questions pour organiser avec vous un parcours pris en charge à 100 % ou vous aider à établir un plan de cofinancement si votre compte CPF s’avère insuffisant. Explora Langues a également adhéré à la Charte de déontologie de la fédération Les acteurs de la Compétence.