Tout savoir sur le test d’Anglais TOEIC Listening and Reading

Vous souhaitez améliorer votre anglais et/ou mesurer votre niveau sur un vrai examen ? Le TOEIC Listening & Reading (appelé souvent « TOEIC » tout court) est fait pour vous, c’est une évaluation reconnue à l’international qui pourra vous servir tant sur le plan personnel que pour booster votre carrière professionnelle.

Un objectif précis à atteindre pour le TOEIC

Le barème de points mis en place pour l’examen fixe la barre de réussite « virtuelle » (il n’y a pas de score éliminatoire au TOEIC) pour le test à 785 points, sur les 990 points possibles. Un succès à l’examen ne veut pas dire que l’on est bilingue, mais indique que vous êtes capable de tenir une conversation en anglais, ou de lire ou rédiger des textes dans la langue de Shakespeare. À noter qu’une personne réellement bilingue atteindra sans effort spécial la barre des 950 points.

Ce ne sera peut-être pas si simple pour vous, mais sachez que, quoi qu’il arrive, il est très important de réaliser le meilleur score possible, et de ne surtout pas se limiter au seuil de points nécessaires à l’obtention de l’examen. En effet, des entreprises ou des organismes de formation peuvent demander un score plus élevé que les 785 points requis.

TOEIC : un examen sous forme de QCM, divisé en deux sections distinctes

La première partie de l’examen TOEIC est une évaluation orale, qui mettra à l’épreuve votre capacité d’écoute, de compréhension, et surtout de concentration. Celle-ci est divisée en trois sous-parties :

  • Photo : il vous faudra observer une photo puis choisir, entre plusieurs propositions d’affirmation la concernant, laquelle est vraie.
  • Question-réponse : vous entendrez en premier une question, puis vous devrez choisir entre les réponses qui vous sont proposées, laquelle pourrait répondre à la question.
  • Conversations courtes et brefs discours : deux sous-parties quasiment identiques, ou vous écouterez de brèves conversations ou discours, puis devrez répondre à plusieurs questions les concernant.

La deuxième partie, plus scolaire, est la compréhension écrite. Elle se décompose en deux sous-parties :

  • Phrases incomplètes : vous devrez remplir des phrases ou textes à trous.
  • Compréhension écrite : où il vous faut répondre à des questions sur un texte donné.

Passer son examen du TOEIC

Une fois inscrit, dans le cadre de votre formation TOEIC ou bien en tant que candidat libre, il ne vous reste désormais plus qu’à vous entraîner, encore et encore, et vous préparer au mieux pour réussir le jour J.

La clé de la réussite est vraiment l’entraînement, et c’est dans ce but que, de nombreux supports et et services tels que ceux que nous proposons, sont là pour vous former et vous mener à la réussite.

Cours de préparation TOEIC Nice

Cours de préparation et certification TOEIC.